Fenêtres sur des laboratoires 

Éclosion

ECLOSION - au Préavie, Le Pré Saint-Gervais

press to zoom

ECLOSION - au Préavie, Le Pré Saint-Gervais

press to zoom
1/1

Pratiques collectives ouverte aux danseurs contemporains professionnels

un projet impulsé par Leila Gaudin et Yohann  Hourcade

"Pratique sous licence Art Libre, en cours d'expérimentation 
Éclosion est né dans l’urgence de danser ensemble à la sortie du confinement. En danse contemporaine nous avons l’habitude de créer à partir de contraintes et de protocoles. Les contraintes sont les règles sanitaires. Le protocole est celui des retrouvailles. " Leila Gaudin pour la News Letter de No Man's Land.

 

Journal de M.

JOURNAL DE M-Marie Thouement

press to zoom

JOURNAL DE M-Marie Thouement

press to zoom
1/1

Performance théâtre

 

Une femme nommée M., nous livre une performance théâtrale syncopée entre autobiographie et fiction, composée d’anecdotes, de morceaux de monologues et de conversations. Elle évolue dans un environnement composite fait de textes, de photos, de vidéos et de musique. 

Dans cette création s’affirme l’idée d’un journal intime féminin mis en corps et en espace dans un esprit transdisciplinaire. Journal de M. est le fruit d’une collaboration entre Mathilde Vrignaud et Marie Thouément et oscille entre la performance et un théâtre poétique engagé.

Entrée libre.
Durée : 40 mn 

Textes et interprétation : Marie Thouément
Mise en scène : Mathilde Vrignaud, Marie Thouément. 

Régie son, lumière et images : Mathilde Vrignaud

> 7 octobre à 19H15, Festival Le miroir de l'autre, 12 rue de L'abbaye, 75006

Improvisations indisciplinaires 

press to zoom

press to zoom
1/1

Pratiques collectives

 

Continuer sur le chemin de l'exploration inutile où nous nous rejoignons pour sortir des boîtes et des cages.

Il nous arrive d'avoir à dire.

Ça nous importe peu pour le moment de savoir ce que l'on y fait, mais on y va.

Et ça nous fait plaisir.

Depuis 2017 pratiques improvisées collectives sous la forme de permanences, de rendez-vous ponctuels, comme terreau de pratique de performance.

Danse-Musique et nouvelles technologies (2015-2018)

Résidence CÉSARÉ-Cncm, Juin 2016

press to zoom

Résidence CÉSARÉ-Cncm, Juin 2016

press to zoom

Résidence CÉSARÉ-Cncm, Juin 2016

press to zoom
1/2

Recherches

 

avec Ariadna Alsina et Mathilde Vrignaud.

 

Ce projet fait partie d’une thèse de Doctorat dans l’ « Ecole Doctorale Esthétique, Sciences et technologies des Arts » de l’Université de Paris 8 d'Ariadna Alsina avec le soutient d'Alain Bonardi en co-direction de recherches.

Questionner le corps dans sa relation avec les technologies de reconnaissances et de suivi. Il implique une réflexion sur des paramètres d’écritures mixtes entre chorégraphie et musique électroacoustique abordant  le geste musical dans sa relation à l’espace et au temps. Dans ce dispositif nous proposons un espace de représentation interfacé.  Le corps y est lu par un capteur Kinect, les données alors perçues sont analysées et mises en relation à des paramètres musicaux via des outils de programmation (Max MSP, Antescofo). Ce procédé permet de générer un espace interactif entre du virtuel, du technologique et des corps sensibles (danseur et spectateurs témoins). La technologie est l’outil permettant la réalisation de cette écriture hybride.

Partenaires : le CÉSARÉ-Centre national de création musical de Reims, l'Université Paris 8,  l'Association Enfance et Musique, La Cité des Arts, Le CRR d'Aubervilliers

Groupe de recherche (2012-2015)

Louvel Tessier/ 2013- Jeux d'accord. Lab//SEM

press to zoom

Louvel Tessier/ 2013- Jeux d'accord. Lab//SEM

press to zoom

Aire(s) Maison du développement Culturel, Gennevilliers

press to zoom

Louvel Tessier/ 2013- Jeux d'accord. Lab//SEM

press to zoom
1/10

Groupe de recherche ( rencontres mensuelles, orientées sur les rapports entre musique et danse).

"L'expérience du groupe de recherche du Lab//o constitue un espace de couches: comme une composition musicale, elle permet d'explorer des zones à diverses profondeurs. Il y a place à l'improvisation et à la spontanéité ainsi qu'à des formes plus "savantes" partagées entre les différents individus.

La richesse de ces rencontres s'observe à la redéfinition singulière des fondamentaux de l'art vivant et de ses flux: l'espace, le temps, le corps. Ce qui définit principalement notre recherche sont les angles d'approches variés et les zones de non-lieux: chaque interprète est dans "l'être là", communique selon différents vecteurs préalablement établis au sein du groupe. L'expérience est singulière, à la fois un langage commun nous traverse et reste ouvert à toute sorte de vocabulaire." Léa Lansade

Les collaborateurs ( Aurélie Reybier, Roland Seilhes, Lisa Guillaume, Léa Lansade, Yoann Hourcade et Anne Guillemin) avec lesquels ont été organisé des restituions publiques:  Jeux d’accord (2013- Paris, Espace Culturel Louvel Tessier en partenariat avec Mémoire de l'Avenir , Paris ), puis Aire(s) ( en 2014- Gennevilliers, à la Maison du Développement Culturel). 

Ils sont venus nous rencontrer, Julien Gauthier, Caroline Poncet, Léna Massiani, Cécile Mourrice, Frederick Sakham, Hélène Orphelin, Chloé Norel, Grégory Beller, Lisadie Dutilleux …